Méthodologie de l'analyse des Dossiers de l'Epargne 

Partagez-moi !

Afin de comparer au mieux les divers contrats proposés sur le marché, nous avons établi trois bancs d’essai différents : les contrats qui ne couvrent que le décès et la PTIA pour des capitaux  jusqu’à 150 000 €, les contrats qui ne couvrent que le décès et la PTIA pour des capitaux de 150 000 € ou plus et les contrats qui couvrent le décès, la PTIA et l’invalidité ou l’incapacité quel que soit le niveau de capital proposé. Les différents contrats sont donc analysés au sein de leurs catégories. Ceux dont la note globale figure en tête du marché se voient attribuer le Label d’Excellence de notre rédaction.


Remarques : 

Ce comparatif recense exclusivement des temporaires décès en cours de commercialisation. Il a été réalisé en fonction de la documentation (conditions générales, documentation commerciale, notice d’assistance) en notre possession lors de son édition. Les caractéristiques des temporaires décès présentées ici sont d’ailleurs susceptibles d’avoir évolué depuis la parution.

Les diverses temporaires décès du marché sont l’objet d’évolutions, d’améliorations et d’innovations constantes. Notre méthode s’appuyant principalement sur la comparaison d’une offre par rapport à l’ensemble des offres du marché à un moment T, les contrats dont les caractéristiques n’ont pas été améliorées d’une année sur l’autre courent le risque de se voir mécaniquement attribuer des notes inférieures à celles de l’année précédente.

Accessibilité / Souplesse (Coeff. 2)

Plusieurs items entrent en considération :

  • Les limites d’âges : les âges maximums à la souscription et en fin de garantie pour l’ensemble des risques couverts sont positionnés sur le marché. Plus les âges sont étendus, meilleure est la note.
  • Les formalités médicales : le maximum de points est accordé aux contrats qui ne demandent qu’une simple déclaration de bonne santé ou un questionnaire médical simplifié. Pour les contrats exigeant d’autres formalités, nous déterminons le montant des capitaux nécessitant ces examens pour des assurés de 35, 45 et 55 ans. Plus les capitaux sont élevés, meilleure est la note.
  • Les modifications de garanties : si une extension des garanties est possible à tout moment, des points sont attribués.

La note «Accessibilité / Souplesse» est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessus. 

Prestations en cas de décès (Coeff. 4)

Plusieurs items entrent en considération :

  • L’étendue des capitaux assurés : plus l’étendue est élevée, plus la note est importante.
  • La rente au bénéficiaire : si le versement du capital sous forme de rente est possible, des points sont attribués.
  • La rente de conjoint : si la rente de conjoint est proposée, des points sont attribués.
  • La rente éducation : si la rente éducation est proposée, des points sont attribués.
  • L’indexation des garanties : si une indexation des garanties est possible, des points sont accordés.
  • Les avances : si une avance sur capital peut être octroyée en cas de décès de l’assuré, des points sont accordés.
  • Les garanties complémentaires : si le doublement accident, le triplement accident, la garantie double effet et / ou une garantie provisoire accident sont accessibles, des points sont accordés.

La note «Prestations en cas de décès» est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessus.

Prestations en cas d’incapacité / d’invalidité (uniquement pour les contrats qui couvrent ces risques) (Coeff. 2)

Plusieurs items entrent en considération :

ITT

  • Les délais de franchise : nous attribuons deux notes : l’une pour la pluralité des délais de franchise et l’autre pour la franchise minimum. Plus les délais de franchise proposés sont nombreux, plus la note est élevée. Plus la franchise minimum est réduite, plus la note est élevée.
  • Les durées d’indemnisation : sont prises en compte la pluralité des durées d’indemnisation proposées et la durée d’indemnisation maximum. Plus les durées d’indemnisation proposées sont nombreuses et plus la durée d’indemnisation maximum est importante, plus la note est élevée.
  • Les montants des indemnités journalières : les montants minimums et maximums d’indemnités journalières sont positionnés sur le marché. Plus l’étendue des montants proposés est importante, meilleure est la note.
  • Les garanties complémentaires : si la garantie IJ en cas d’hospitalisation est proposée, des points sont attribués.

IPT

  • La détermination de l’invalidité : si la définition de l’invalidité est uniquement professionnelle, un maximum de points est attribué. Des points sont également attribués si l’invalidité considérée est professionnelle et fonctionnelle.
  • Le seuil d’invalidité : un maximum de points est attribué si le seuil d’invalidité est inférieur à 33 % (le seuil considéré est en plus positionné sur le marché), des points sont également attribués si le seuil d’invalidité est compris entre 33 et 66 %. Un minimum de points est attribué aux contrats qui ne considèrent l’invalidité qu’à partir de 66 %.
  • L’indexation des garanties : si une rente invalidité est proposée, nous accordons des points si l’indexation des garanties est possible.
  • Les garanties complémentaires : si l’exonération des cotisations est proposée, des points sont accordés.

La note «Prestations en cas d’ITT ou d’IPT» est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessus. 

Limitation de garanties (Coeff.3)

Les items suivants sont étudiés :

  • Les délais de carence : les délais de carence associés à chaque garantie (PTIA, ITT, IPT, affections psy et affections dorsales) sont positionnés sur le marché. Plus les délais sont réduits, plus la note est élevée.
  • Les exclusions sportives : sports animaliers, sports automobiles, sports motocyclistes, sports cyclistes, sports de neige, sports de glace, sports de haute montagne ou d’escalade, sports nautiques, sports nautiques de traction, sports subaquatiques, sports en eaux vives, sports souterrains, sports de combat, sports aériens motorisés, sports aériens non motorisés, sports collectifs de ballon. À noter : lorsque l’utilisation d’un engin à moteur est exclue, nous considérons  tous les sports susceptibles de nécessiter un tel matériel comme exclus (automobile, motocycliste, neige, nautique...).
  • Les exclusions professionnelles : professions artistiques / professions du spectacle, profession de la sécurité / du maintien de l’ordre / du sauvetage / de l’humanitaire, exercice d’un sport à titre professionnel, professions avec exposition et / ou manipulation de substances ou produits dangereux et / ou manipulation d’objets dangereux, activités de nature aérienne ou maritime, activités de nature souterraine, sous-marine ou d’altitude, sinistres résultant de séjours professionnels à l’étranger, accomplissement de périodes militaires.
  • Les exclusions de santé : affections psychiques et affections dorsales.

Pour chaque item listé ci-dessus, si le sport, l’activité professionnelle ou l’affection n’est pas exclu, des points sont accordés.

La note «Limitation de garanties» est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessus.

Les tarifs (Coeff. 2)

Nous calculons le coût global de la cotisation applicable au 01/01/2013 pour une souscription à 45 ans et des versements jusqu’à 65 ans. Nous calculons ensuite le coût global pour 1 euro de capital afin de le positionner sur le marché. Plus le coût global est réduit, plus la note est élevée.

Partagez-moi !